Ecoagris : l’information agricole au service de la sécurité alimentaire

Auteur 23 mars 2012 1
Ecoagris : l’information agricole au service de la sécurité alimentaire

Aboutissement d’un travail débuté en 2007, le nouveau système d’information agricole ECOAGRIS devient fonctionnel en ce mois de mars 2012 au sein des pays membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest, CEDEAO. Les 7 pays concernés sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Niger et le Sénégal, pays particulièrement affectés par la flambée des prix des denrées alimentaires suite aux récentes crises mondiales.

 

Ecoagris : une base de donnée interactive pour améliorer la sécurité alimentaire

Grâce à la nouvelle base de données Ecoagris, ces pays pourront mener une politique agricole commune adaptée aux besoins réels des populations et tendre vers la sécurité alimentaire dans cette région d’Afrique. Les informations fournies renseigneront sur les politiques agricoles menées dans la région de même que sur la production agricole des divers pays membres. Ces informations permettront aussi de connaître les possibilités d’échanges commerciaux de produits agroalimentaires disponibles. Cette base de données fournira également des statistiques reflétant la situation alimentaire et nutritionnelle ce qui orientera la prise de mesures adéquates pour pallier aux manquements constatés.

 

Accroître la production de denrées alimentaires essentielles

Selon les dires de monsieur Haya Dadé, coordinateur d’Ecoagris, « Le nouveau système sera un instrument dynamique qui permettra de disposer d’informations actualisées ». En possession de données fiables et mises à jour, ce qui n’était cas le cas jusque-là, les décideurs pourront mener des actions appropriées et permettre ainsi à l’agriculture de répondre aux besoins alimentaires essentiels des populations notamment en accroissant la production de riz, de blé, de maïs, de sorgho, de mil, etc.

 

Une initiative qui s’intègre dans le programme de Facilité Alimentaire mené par l’UE

La mise sur pieds de ce système d’information concrétise la participation demandée à la CEDEAO au programme de « Facilité Alimentaire » mené par l’Union-Européenne en partenariat avec la FIDA et ICRISAT. Ce programme lancé en 2008 a pour objectif de donner aux pays concernés les moyens de rétablir leur sécurité alimentaire grâce à la mise à disposition de moyens financiers appropriés ainsi que de semences et engrais de qualité.

Grâce aux efforts conjoints de ces différents groupes et des politiques régionaux, les pays de l’Afrique de l’Ouest sont en mesure de s’équiper du matériel informatique nécessaire à véhiculer les informations centralisées par Ecoagris. Ils ont les fonds nécessaires pour améliorer les moyens et techniques agricoles de manière à augmenter la production des denrées essentielles.

Au fil du temps, ce nouvel outil doit permettre aux pays concernés d’orienter l’agriculture vers un développement durable, seul moyen d’assurer la sécurité alimentaire encore si compromise dans cette partie du monde.

Un commentaire »

  1. pierre m.17 août 2012 at 12 h 44 min - Reply

    Un système intéressant, c’est bien de voir que les nouvelle technologies se mette au service du développement. Ecoagris, un nom à retenir.

Ecrire un commentaire »